L'OIE MARNOISE

L'oie de Noël dans les familles aisées.     
Jadis, le soir de Noël, chez les familles aisées,c'était l'oie farcie que l'on servait à la place de la dinde actuelle.
Lise Bésème-Pia
    Préparer une farce avec des oignons, une pointe d'ail et trois échalotes hachées que l'on fait blondir dans du beurre. Mouiller avec 1/4 de litre de Champagne brut et laisser réduire des 2/3. Passer le foie, le cúur et le gésier de la volaille au beurre dans la poêle. Hacher le tout et les incorporer à 400g de chair à saucisse. Mélanger avec le Champagne réduit. Mêler intimement deux úufs entiers battus et un bouquet de persil haché. Assaisonner de haut goût avec sel, poivre et 4 épices.
    Farcir l'oie et coudre l'ouverture. Faire cuire sans graisser sur la grille de la lèchefrite à thermostat 5. Compter 20 minutes par livre.
    N'arroser qu'une fois ou deux - surtout les cuisses qui sont plus sèches - la peau de l'oie pour que la graisse s'écoule. Quand l'oie est cuite, éteindre le four et laisser reposer dix minutes, porte ouverte.
    Servir avec des pommes reinettes cuites au four ou une purée de pommes de terre.
Tiré du livre de Lise Bésème-Pia la cuisine rustique de la Champagne aux éd. Dominique Fradet.

En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation.